• Quebec: 1 855 .561.4563
  • Courriel:Email: info@aohq.ca
  • Heures: Lun.- Ven.Hours: Mon.- Fri. 8:00am - 5:00pm

Symptômes

LES SYMPTÔMES D’AOH

 

Les crises d’angiœdème héréditaire (AOH) peuvent survenir soudainement sans avertissement. Cependant, plusieurs individus atteints d’AOH remarquent des symptômes dès le tout début d’une crise. On appelle ces symptômes des signes avant-coureurs ou symptômes prodromiques.

Certains des signes avant-coureurs signalés par les patients sont : des variations soudaines de l’humeur, une éruption cutanée, de l’irritabilité, de l’agressivité, de l’anxiété, une fatigue importante ou une sensation de picotement sur la peau là où l’enflure commencera à se manifester et également des douleurs. Certains individus atteints d’AOH remarqueront ces symptômes quelques minutes ou quelques heures avant une crise, tandis que d’autres peuvent les ressentir un jour ou deux avant le déclenchement d’une crise d’envergure.

Les crises d’AOH peuvent être extrêmement graves et peuvent demander une attention médicale immédiate. Les symptômes suivants peuvent indiquer une situation grave :

  • L’enflure de la gorge peut bloquer les voies respiratoires; ce type de crise demande des soins d’urgence immédiats. Parmi les symptômes on y retrouve : une voix rauque ou laryngée, de la difficulté à avaler, une sensation de serrement et des modifications de la voix. Si vous ressentez ce type de crise, contactez immédiatement votre service d’urgence local.
  • L’enflure de l’intestin peut causer une douleur abdominale intense, comme une colique, qui peut évoluer et entraîner des vomissements et de la diarrhée. L’enflure intestinale est souvent mal diagnostiquée, on y voit souvent les avenues suivantes : appendicite, rupture de l’intestin ou obstruction intestinale. Une augmentation de la numération des globules blancs durant une crise rend difficile le diagnostic adéquat d’AOH.